mercredi 27 janvier 2016

La cuisine aux fleurs : où se procurer des fleurs comestibles et comment les conserver?


Site internet du restaurant Aux Saveurs des Jardins à Terrasson-Lavilledieu

Pour pratiquer la cuisine aux fleurs dans mon restaurant Aux Saveurs des Jardins à Terrasson, j'ai opté pour la solution de la culture par nos soins des fleurs comestibles.


La culture des fleurs demande de l'attention au quotidien : les fleurs ne doivent pas souffrir de manque d'eau ou de pluies trop abondantes, le jardinier doit veiller à ce qu'elles n'attrapent ni maladie, ni parasite car il faut bannir les traitements chimiques ou fongicides qui rendraient les fleurs impropres à la consommation.
Dans l'abri de jardin du parfait petit jardinier de fleurs comestibles, on doit trouver : du savon noir, du vinaigre blanc, du marc de café, du purin d'orties et à proximité un composteur végétal.
Le purin d’orties n’est pas un traitement curatif contre les maladies mais un traitement préventif grâce à sa capacité à renforcer les défenses des plantes.
  • Engrais efficace : Les plantes ont besoin d’azote pour se développer. On en trouve dans tous les engrais et c’est grâce à sa forte teneur en azote que le purin d’orties apportera les éléments nutritifs indispensables à la bonne santé des végétaux.
    .
  • Répulsif contre les parasites : S’il est moins concentré et pulvérisé directement sur les feuilles, le purin d’orties aura un très bon pouvoir répulsif contre les insectes en général, les pucerons et certains acariens.


En savoir plus sur http://www.jardiner-malin.fr/fiche/purin-orties.html#VxaoLlxfWbEuJCYL.99




Vous pouvez cependant décidé de partir faire de la cueillette sauvage, assurez-vous de ne pas faire de cueillette en bordure de route ou près d'une zone polluée. Veillez à récolter les fleurs que vous connaissez uniquement car avec les fleurs vous risquez les mêmes intoxications alimentaires ou empoisonnements (muguet, colchique, anémone, laurier rose,...) qu'avec les champignons...alors prudence! On trouve des fleurs un peu partout dans la nature : dans les prés et prairies, dans les sous bois, à la montagne, dans les jardins, sur les arbres et les arbustres.



Si aucune des deux solutions précédentes ne vous séduit, vous pouvez alors opter pour l'achat de vos fleurs. Il y a deux possibilités :
- l'achat en pot chez un horticulteur, en partant du principe qu'elles sont peut-être traitées. Dans ce cas il est nécessaire d'attendre une semaine et de les arroser abondamment- afin que l'eau puisse les filtrer et les purifier. Attention : les fleurs fraîches chez les fleuristes sont souvent conservées dans une eau à laquelle des produits chimiques ont été ajoutés, ce qui les rend impropres à la consommation.
- l'achat de fleurs comestibles sur les marchés bios, dans les épiceries spécialisées (indiennes, chinoises, tunisiennes,...) ou encore dans certains grands magasins (Lafayette gourmet, Grand Frais, ...)



Comment conserver les fleurs comestibles?

Généralement les fleurs des champs sont plus fragiles que les fleurs cultivées. Dans tous les cas, il faut les récolter tôt le matin, lorsqu'il ne pleut pas. Je vous conseille de les conserver comme des herbes aromatiques : dans une boîte en plastique rangée dans le bac à légumes du réfrigérateur à +4°C pendant 3 ou 4 jours, selon les fleurs et l'humidité à la cueillette. Si vous n'avez pas d'autre choix que de ramasser vos fleurs alors qu'elles sont humides, avant de les ranger au frais disposer les entre deux couches de papier absorbant pour les sécher délicatement.

Plus d'infos...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire